Prenez
Rendez-vous!
Conseils santé

Le mot tendinite vient du mot tendon qui désigne l’attache entre le muscle et l’os. Il est également formé du mot « ite » qui signifie inflammation. Cependant, suite aux études récentes sur le sujet, le terme tendinopathie serait plus approprié. En effet, il a été prouvé qu’il n’y avait plus d’inflammation dans le tendon une semaine après le début des symptômes. Mais la « cicatrice », elle, peut demeurer douloureuse.

Mais qu’est-ce qui cause une « tendinite »? On développe une tendinopathie lorsque le stress que l’on inflige à notre tendon est plus grand que sa capacité à prendre ce stress. En terme simple, si votre corps n’est pas préparé adéquatement à un effort ou une activité, vous risquez de vous retrouver avec ce problème. La douleur au tendon peut apparaître suite à un mouvement répétitif mais également suite à un effort, un traumatisme, un débalancement musculaire ou une mauvaise technique de travail ou sportive.

Comment la prévenir? Pour éviter cette blessure, il est important de bien se réchauffer avant une activité en activant vos muscles et tendons par une activité aérobique douce. Vous devez surtout jauger l’intensité et la fréquence de votre activité. Ainsi, si vous n’avez pas couru ou fait de vélo de l’hiver, ne recommencez pas votre entraînement au niveau où vous l’avez cessé à l’automne. La capacité de vos tendons à subir ce stress aura diminué. Il faut donc reprendre graduellement l’entraînement. Une bonne ergonomie de travail ou une bonne maîtrise de la technique sportive aidera à prévenir l’apparition des douleurs.

Et quoi faire en cas de blessure au tendon? Dans les premiers jours, appliquez de la glace et évitez les mouvements douloureux. Après une semaine, vous pouvez étirer doucement le muscle relié au tendon s’il s’est rétracté. Par la suite, lorsque la douleur s’est dissipée, vous pourrez reprendre graduellement vos activités en corrigeant vos erreurs d’entraînement, s’il y a lieu.

Si la douleur persiste ou vous empêche de reprendre vos activités, ne laissez pas la condition devenir chronique : consultez un physiothérapeute. Celui-ci pourra, suite à une évaluation approfondie de votre condition, vous traiter en utilisant diverses techniques comme les ultrasons, les exercices d’étirement, de renforcement excentrique et des techniques de thérapie manuelles. De plus il saura orienter la reprise de vos activités sportives. Il pourra également vous diriger vers un médecin s’il le juge nécessaire.

Ne laissez pas la douleur nuire à vos activités, consultez votre physiothérapeute!

Pour plus d'informations, appelez-nous au 819-357-3338

Frédéric Léger-Schonbeck
physiothérapeute

Retour

Inscrivez-vous à notre infolettre

De précieux conseils pour votre santé, des offres exceptionnelles, ne manquez rien de l’actualité Physio-Santé!

connectez-vous à nous