Prenez
Rendez-vous!
Conseils santé

Avez-vous de la douleur au talon? Peut-être souffrez-vous d’une fasciite plantaire?

Le fascia plantaire est une membrane fibreuse qui s’attache de l’os du talon et s’étend vers les orteils. Vous pouvez palper votre fascia sur vous-même assez facilement. Vous n’avez qu’à retroussez vos orteils à l’aide d’une main, et de l’autre main, toucher le cordon longitudinal qui passe dans l’arche de votre pied.

La fasciite plantaire est donc l’inflammation de ce cordon, la plupart du temps à son attache au niveau du calcanéum (l’os du talon). La douleur est habituellement plus présente lors des premiers pas le matin ou au début d’une activité sportive.

Lors de radiographies, on peut dans certains cas visualiser un éperon osseux, la fameuse Épine de Lenoir. Cette épine est provoquée par une réaction du corps suite à la tension du fascia plantaire à son attache sur l’os du calcanéum. Les gens ont souvent l’impression que c’est cette épine osseuse qui leur cause de la douleur mais ce n’est pas l’épine qui est douloureuse mais plutôt l’inflammation du fascia à son attache sur l’os. Avec les soins appropriées, la douleur disparaitra, qu’il y ait une Épine de Lenoir ou non.

Plusieurs facteurs peuvent prédisposer à la fasciite plantaire dont entre autres une augmentation trop rapide du volume ou de l’intensité d’une activité sportive (ex : course), le port de chaussures inadéquates, un affaissement de l’arche plantaire ainsi qu’un manque de souplesse du mollet.

Dans un premier lieu, lorsque les symptômes apparaissent, on doit éviter les activités qui exacerbent la douleur. Il faut également appliquer de la glace sur la région douloureuse et faire des exercices d’assouplissement des mollets. Si la douleur ne s’atténue pas rapidement, il est suggéré de consulter un physiothérapeute. Celui-ci, suite à un examen complet, s’assurera qu’il s’agit bien d’une fasciite plantaire et vous aidera en en trouver la cause. Il pourra vous enseigner un programme d’exercices personnalisé, faire des ultrasons, travailler la souplesse et la mobilité de la cheville et du pied et vous conseiller sur les activités à poursuivre et à éviter. En cas de persistance de symptômes, il pourra travailler en collaboration avec votre médecin de famille qui pourra vous prescrire des anti-inflammatoires. Pour les cas récalcitrants, une orthèse de nuit ou de la thérapie par ondes de chocs radiales peuvent être une option.

Ce qu’il faut retenir, c'est qu’il est beaucoup plus facile de traiter une fasciite plantaire à ses débuts avant qu’elle ne devienne chronique.

Ne laissez pas la douleur nuire à vos activités, consultez votre physiothérapeute.

Retour

Inscrivez-vous à notre infolettre

De précieux conseils pour votre santé, des offres exceptionnelles, ne manquez rien de l’actualité Physio-Santé!

connectez-vous à nous