Prenez
Rendez-vous!
Conseils santé

Vous avez mal à l’épaule? Peut-être souffrez-vous d’une « tendinite » de la coiffe des rotateurs.

La « tendinite » de la coiffe des rotateurs est une affection qui survient lorsqu’un tendon de l’épaule a été trop sollicité.

Quand vous reproduisez souvent les mêmes mouvements ou que vous forcez de manière inappropriée, de petites blessures peuvent survenir dans vos tendons. Ces microtraumatismes entraînent de la douleur et provoquent une « cicatrice ».

Les personnes de plus de 40 ans et celles qui doivent travailler les bras en élévation sont plus enclins à développer ce type de problème.

Pour prévenir cette blessure, un réchauffement approprié avant toutes activités est de mise. Par exemple, vous n’avez pas joué tennis depuis un an ? Ne recommencez pas avec la même intensité et la même durée que lors de votre dernière partie. Votre cerveau se rappellera de vos capacités antérieures mais votre corps, lui, risque d’en souffrir!

Si malgré ces précautions vous ressentez de la douleur, voici ce que vous devez faire :

  • Dans la première semaine, mettez votre épaule au « repos », c'est-à-dire évitez les mouvements douloureux. Cependant vous devez continuer à bougez votre épaule car c’est une articulation qui tend à s’ankyloser rapidement.
  • Vous devez également appliquer de la glace sur l’épaule 2 à 3 fois par jour, pendant 15 minutes.

La douleur persiste ? Les services d’un physiothérapeute seront alors requis. Par un examen minutieux, votre physiothérapeute sera en mesure de vous confirmer la présence d’une tendinopathie de la coiffe des rotateurs. Par la suite, il vous enseignera un programme d’exercices visant à améliorer, s’il y a lieu, la biomécanique de votre épaule, votre posture, votre souplesse et la force de votre musculature. Il pourra également compléter les traitements à l’aide d’ultrasons, de frictions transverses, de massage ainsi qu’à l’aide de thérapie manuelle pour améliorer la mobilité de l’articulation.

En cas de persistance des symptômes, il collaborera avec votre médecin qui pourra vous prescrire des anti-inflammatoires ou avoir recours à une injection de cortisone s’il le juge nécessaire.

Il est important de soigner rapidement cette affection car elle pourrait devenir chronique ou se compliquer d’une bursite ou d’une capsulite.

Ne laissez pas la douleur nuire à vos activités, consultez votre physiothérapeute.

Retour

Inscrivez-vous à notre infolettre

De précieux conseils pour votre santé, des offres exceptionnelles, ne manquez rien de l’actualité Physio-Santé!

connectez-vous à nous