×

Avertissement

Joomla\CMS\Filesystem\Folder::create: Le chemin n'est pas dans les chemins open_basedir
Prenez
Rendez-vous!
×

Avertissement

Joomla\CMS\Filesystem\Folder::create: Le chemin n'est pas dans les chemins open_basedir
Conseils santé - Physio-Santé
Tous les articles Tous les articles

Le tennis elbow, qu’est-ce que c’est?

L’épicondylite est une des blessures au coude les plus fréquemment vues dans nos cliniques de physio. Elle est causée par une irritation des tendons qui relient la partie externe de votre coude (appelée épicondyle) aux muscles de l’avant-bras qui s’attachent à votre poignet.

Dans notre pratique de la physiothérapie, on retrouve également l’épicondylite interne (ou épitrochléite) communément appelée le « golfer’s elbow ». C’est alors la partie interne du coude (près de votre corps) qui est douloureuse.

En plus des symptômes mentionnés plus haut, l’épicondylite peut également provoquer :

  • Une douleur localisée à la face externe du coude et qui peut s’étendre sur la moitié de l’avant-bras.

  • Une douleur provoquée par les activités nécessitant un effort du poignet ou du coude (visser, tordre, cogner du marteau).

  • Une douleur présente même au repos qui nuit grandement aux activités du quotidien lorsque l’irritation est importante.

Quelles sont les causes les plus fréquentes?

Bien que la blessure puisse apparaître à la suite d’un effort brusque, l’utilisation abusive du tendon, autant au travail, à la maison ou dans nos sports et nos loisirs, est la cause principale d’une épicondylite. Ainsi, lorsqu’on analyse le moment d’apparition des symptômes, il y a souvent un historique de changement dans les 24 heures qui précèdent l’apparition de la blessure. Par exemple, corder du bois, jardiner toute une journée ou faire des rénovations tout un week-end.

Parmi les facteurs qui peuvent influencer l’apparition de la douleur, il y a également la technique utilisée pour faire une tâche ou un geste sportif. L’utilisation d’un outil inapproprié (ex. : un couteau mal aiguisé pour un travailleur sur une chaîne de montage) ou d’un article de sport inadéquat (ex. : raquette de tennis au cordage trop mou) peut également entrer en ligne de compte. Votre travail n’est pas considéré comme physique? Vous n’êtes pas à l’abri; un poste d’ordinateur mal ajusté peut causer une épicondylite.

Les conseils de votre physio

Dès l'apparition des symptômes, votre objectif est d’empêcher le plus possible l'aggravation du problème par des soins immédiats. Le repos, soit l’arrêt des activités responsables de l'épicondylite, est primordial dans le traitement afin de guérir. Aussi, consultez un physiothérapeute ou un physio du sport si la douleur ne s’atténue pas rapidement.

  • Continuez à utiliser le bras blessé, mais en évitant les mouvements qui augmentent la douleur pendant l’activité ou dans les 6 à 24 heures suivantes. 

  • Lors de soulèvements de charges, assurez-vous de garder les paumes de main vers le haut et les coudes près du corps afin de limiter le stress sur les tendons épicondyliens.

  • Cessez de fumer. La cigarette nuit à la microcirculation et donc à la guérison des tendons.

  • Le port d’un bracelet épicondylien peut être une option. Discutez-en avec votre médecin ou votre physiothérapeute.

La prise de médication peut être envisagée pour quelques jours. Des injections de cortisone peuvent également être considérées. Toutefois, sachez que selon les études, le taux de récidive à la suite d’une injection demeure élevé. Parlez-en à votre médecin ou à votre pharmacien.

Pourquoi consulter dans une clinique de physiothérapie?

Votre physiothérapeute commencera par une évaluation de votre condition pour confirmer le diagnostic et la présence d’autres problèmes qui pourraient mimer ou favoriser une épicondylite (ex. : un nerf comprimé au niveau du cou). La prise d’une médication peut être utilisée en phase aiguë. Votre physiothérapeute vous adressera à votre médecin ou à votre pharmacien au besoin.

La thérapie manuelle orthopédique et des techniques de relâchement myofasciales seront utilisées afin de corriger les dysfonctions articulaires et les tensions musculaires.

Votre physiothérapeute vous proposera également des exercices d’étirement et de renforcement personnalisés afin de venir à bout de votre problème et de reprendre votre vie normale plus rapidement.

Dans les cas de douleur persistante (plus de 3 à 6 mois), la thérapie par ondes de choc radiales (Shockwave therapy) s’avère être une option intéressante.

N’oubliez pas, plus tôt vous consulterez votre physiothérapeute, plus vous récupérerez rapidement. Ça tombe bien, chez Physio-Santé, on vous donne un rendez-vous en deux temps trois mouvements dans une de nos cliniques privées de Drummondville, Victoriaville et Trois-Rivières.

Inscrivez-vous à notre infolettre

De précieux conseils pour votre santé, des offres exceptionnelles, ne manquez rien de l’actualité Physio-Santé!

Fier récipiendaire du prix Choix du consommateur pour notre succursale de Trois-Rivières.