×

Avertissement

Joomla\CMS\Filesystem\Folder::create: Le chemin n'est pas dans les chemins open_basedir
Prenez
Rendez-vous!
×

Avertissement

Joomla\CMS\Filesystem\Folder::create: Le chemin n'est pas dans les chemins open_basedir
Conseils santé - Physio-Santé
Tous les articles Tous les articles
Maux de cou : torticolis ou entorse cervicale?

La cervicalgie, communément appelée « douleur au cou », peut apparaître de façon progressive ou soudaine, avec ou sans traumatisme. Voici un tour d'horizon des différentes pathologies et causes possibles de ce mal de cou ainsi que quelques conseils pour le traiter.

Cervicalgie : Cervicalgie veut tout simplement dire « douleur au cou ». Elle peut apparaître de façon progressive ou soudaine, avec ou sans traumatisme.

Entorse cervicale : Lorsque la douleur apparaît à la suite d’un traumatisme, on parle alors d’entorse cervicale.

Cervico-brachialgie : La douleur du cou peut également s’étendre vers le bras et même jusqu’à la main et s’accompagner occasionnellement d’engourdissements. On parle alors de cervico-brachialgie, qui signifie « douleur au cou et au bras ». Elle est habituellement causée par une irritation des nerfs du cou secondaire à de l’arthrose (usure des articulations) ou à un problème discal.

Torticolis : Lorsque l’apparition est soudaine, sans traumatisme, avec douleur localisée au cou et difficulté à bouger, on parle alors plus de torticolis. Celui-ci est secondaire à des spasmes musculaires, mais cache souvent une dysfonction articulaire au niveau des vertèbres sous-jacentes.

Entorse cervicale, cervico-brachialgie et torticolis : quelles différences?

Les premiers symptômes sont bien sûr la douleur au cou, mais cette douleur peut également s’étendre vers le haut du dos, les omoplates et les épaules. La personne ressentira alors des raideurs et souvent une limitation de ses mouvements du cou. Des maux de tête peuvent s’ajouter aux symptômes. Dans certains cas, il y aura présence de vertiges ou d’étourdissements. Si un nerf du cou est affecté, on pourra noter des fourmillements ou des engourdissements dans un bras allant jusqu’à la perte de force du bras atteint.

Quelle est la cause des maux de cou?

La cervicalgie peut évidemment apparaître à la suite d’un traumatisme, par exemple une chute ou un accident d’auto. On parle alors d’entorse cervicale ou « whiplash ». Mais la plupart du temps, le mal de cou apparaîtra sans raison précise. Afin de régler le problème et de prévenir les récidives, il est important de trouver la cause. Voici quelques facteurs qui peuvent favoriser l’apparition d’un mal de cou :

  • Une mauvaise posture de travail (ex. : poste de travail à l’ordinateur non ergonomique).

  • Le maintien de la tête penchée de façon prolongée (ex. : tête penchée pour consulter sa tablette ou son téléphone).

  • Le travail avec le cou en extension prolongée (ex. : peindre un plafond).

  • Dormir sur le ventre ou avec un oreiller inadéquat.

  • Une période de stress prolongée.

  • La présence d’arthrose : l’arthrose signifie « usure des articulations ». Tout le monde développera un peu d’arthrose au cou, principalement à compter de 50 ans. L’arthrose peut ne causer aucune douleur, mais elle rend par contre la région du cou un peu plus fragile aux raideurs articulaires. Les douleurs au cou se soignent malgré la présence d’arthrose.

Les conseils de mon physio

  • En phase aiguë, afin de soulager la douleur, vous pouvez appliquer de la glace ou de la chaleur. De la médication analgésique peut également vous soulager; parlez-en à votre médecin ou à votre pharmacien. Recommencez à bouger normalement le plus tôt possible. Si la douleur ne s’atténue pas rapidement, consultez votre physiothérapeute.

  • Pour régler un problème de cou qui persiste, pratiquez de l’exercice physique. Les études ont prouvé que les personnes qui ont un faible degré d’activité physique courent plus de risque d’avoir des problèmes au cou.

  • Évitez de dormir sur le ventre, ajustez votre poste de travail et apprenez à mieux gérer votre stress. Ce sont tous de petits gestes qui pourraient améliorer votre posture générale et éviter des tensions inutiles.  

  • Si vous ressentez des faiblesses, des picotements ou des engourdissements dans les bras, il est important de consulter votre médecin ou votre physiothérapeute afin de régler rapidement la situation.

Ce que la physiothérapie peut faire pour vous

L’entorse cervicale est reconnue comme une pathologie pouvant amener des douleurs chroniques. Une prise en charge précoce par un physiothérapeute ou un physiothérapeute du sport est donc essentielle.

Votre physiothérapeute évaluera, entre autres, votre posture, votre mobilité vertébrale et la conduction de vos nerfs du cou. Il procédera ensuite à un traitement personnalisé qui inclura des conseils, des modalités pour soulager vos douleurs, des techniques manuelles visant à retrouver une souplesse et une mobilité normales des vertèbres de  votre cou et, finalement, des exercices de posture, d’étirement et de renforcement.

En consultant rapidement dans une clinique de physiothérapie comme Physio-Santé, vous vous assurez une prise en charge rapide, professionnelle et interdisciplinaire. Ne laissez pas un mal de cou affecter vos activités. Un de nos physiothérapeutes peut toujours vous aider!

Prenez rendez-vous

Trouvez une succursale

Inscrivez-vous à notre infolettre

De précieux conseils pour votre santé, des offres exceptionnelles, ne manquez rien de l’actualité Physio-Santé!

Fier récipiendaire du prix Choix du consommateur pour notre succursale de Trois-Rivières.