×

Avertissement

Joomla\CMS\Filesystem\Folder::create: Le chemin n'est pas dans les chemins open_basedir
Prenez
Rendez-vous!
×

Avertissement

Joomla\CMS\Filesystem\Folder::create: Le chemin n'est pas dans les chemins open_basedir
Conseils santé - Physio-Santé
Tous les articles Tous les articles
Maux de cou : torticolis ou entorse cervicale?

La cervicalgie, communément appelée « douleur au cou », peut apparaître de façon progressive ou soudaine, avec ou sans traumatisme. Lorsque la douleur apparaît à la suite d’un traumatisme, on parle alors d’entorse cervicale. Celle-ci s’explique par la lésion d’un ou de plusieurs ligaments localisés au niveau du cou. Une entorse cervicale survient généralement lors d’un mouvement brusque de la tête qui peut entraîner une douleur au cou plus ou moins intense. On peut différencier trois niveaux de gravité d’une entorse cervicale : un étirement ou une déchirure partielle ou complète des ligaments. Il ne faut pas confondre l’entorse cervicale et le torticolis, qui apparaît sans traumatisme. Aussi, si la douleur au cou s’étend jusqu’au bras, on parle alors de cervico-brachialgie. 

QUELLES SONT LES CAUSES DE L’ENTORSE CERVICALE ?

L’entorse cervicale, qu’on appelle aussi « coup du lapin » et « whiplash », peut apparaître à la suite d’une chute ou d’un accident d’automobile. Mais, la plupart du temps, le mal de cou apparaît sans raison précise. Les facteurs qui peuvent favoriser l’apparition d’un mal de cou sont une mauvaise posture de travail ou de sommeil, le maintien de la tête penchée de façon prolongée, l’arthrose ou un état de stress prolongé. Afin de régler le problème et de prévenir les récidives, il est important d’en trouver la cause. Les facteurs de risques spécifiques à l’entorse cervicale sont divers :

  • La fragilité des muscles du cou
  • L’âge et la sédentarité
  • Le travail répétitif avec sollicitation du cou en extension prolongée (ex. : peindre un plafond).
  • Un choc accidentel au niveau du cou (accident de voiture ou pratique sportive intense)
  • Des antécédents familiaux de problèmes au cou 
  • La transformation dégénérative d’une ou plusieurs articulations

QUELS SONT LES SYMPTÔMES ?

Les premiers symptômes d’une entorse cervicale peuvent survenir immédiatement après le traumatisme ou bien quelques jours plus tard. 

  • Douleur au niveau des muscles du cou 
  • Maux de tête
  • Douleur qui s’étend vers le haut du dos, les omoplates, les épaules et les bras
  • Raideur musculaire ou limitation des mouvements au niveau du cou
  • Vertiges ou étourdissements
  • Si le nerf est atteint, des fourmillements ou des engourdissements peuvent se ressentir

PRÉVENIR LA DOULEUR AU COU

Certains gestes et habitudes peuvent être adoptés pour prévenir la douleur au cou.

  • En phase aiguë, afin de soulager la douleur, vous pouvez appliquer de la glace ou de la chaleur. Des médicaments analgésiques peuvent également vous soulager ; parlez-en à votre médecin ou à votre pharmacien. Recommencez à bouger normalement le plus tôt possible. Si la douleur ne s’atténue pas rapidement, consultez votre physiothérapeute.
  • Pour régler un problème de cou qui persiste, faites de l’exercice physique. Les études ont prouvé que les personnes qui ont un faible degré d’activité physique courent plus de risque d’avoir des problèmes au cou.
  • Évitez de dormir sur le ventre, ajustez votre poste de travail et apprenez à mieux gérer votre stress. Ce sont tous de petits gestes qui pourraient améliorer votre posture générale et éviter des tensions inutiles.  
  • L’utilisation d’un appui-tête bien ajusté et d’une ceinture de sécurité lors de la conduite peut éviter les mouvements brusques au niveau du cou pouvant causer une entorse cervicale.
  • Si vous ressentez des faiblesses, des picotements ou des engourdissements dans les bras, il est important de consulter votre médecin ou votre physiothérapeute afin de régler rapidement la situation.

CE QUE LE TRAITEMENT DE PHYSIOTHÉRAPIE PEUT FAIRE POUR VOUS

L’entorse cervicale est reconnue comme une pathologie pouvant amener des douleurs chroniques. Une prise en charge précoce par un physiothérapeute ou un physiothérapeute du sport est donc essentielle.

Votre physiothérapeute évaluera, entre autres, votre posture, votre mobilité vertébrale et la conduction de vos nerfs du cou. Il procédera ensuite à un traitement personnalisé qui inclut des conseils, des modalités pour soulager vos douleurs, des techniques manuelles visant à retrouver une souplesse et une mobilité normales et, finalement, des exercices de posture, d’étirement et de renforcement.

En consultant rapidement dans une clinique de physiothérapie comme Physio-Santé, vous vous assurez une prise en charge rapide, professionnelle et interdisciplinaire. Ne laissez pas un mal de cou affecter vos activités. Un de nos physiothérapeutes peut toujours vous aider !

 

Prenez rendez-vous

Trouvez une succursale
Mon programme d'exercice Votre programme d’exercice partout avec vous grâce à notre application offerte sur App Store et Google Play.
Inscrivez-vous à notre infolettre

De précieux conseils pour votre santé, des offres exceptionnelles, ne manquez rien de l’actualité Physio-Santé!

Fier récipiendaire du prix Choix du consommateur pour notre succursale de Trois-Rivières.